Monday, January 30, 2006

Deo Pondu Maheshe, director of the Centre d'Etudes et d'Encadrement pour la Participation au Developpement Endogene, comments on David Peterson's essay, "Burundi's Transition: A Beacon for Central Africa," which appeared in the January 2006 issue of the Journal of Democracy.

Je reconnais le niveau d'analyse assez élevé que l'article fait sur la situation de l'évolution politique dans toute la sous région des grand lacs en Afrique; par ailleurs, son survol de la situation dans la sous région m'a suggéré un certain nombre de réflexions que je souhaite exprimer: On reconnaît aujourd'hui, et avec raison, tout le mérite du grand succès que le processus de transition et son aboutissement au Burundi a permis de décrocher pour tout le peuple Burundais. Ce dernier a, en effet, fait preuve d'un niveau de maturité fort élevé et montré son soucis de partir sur des nouvelles bases. La communauté internationale a certes investi beaucoup de moyens et de diplomatie, mais également tout le peuple Burundais qui à ce moment de son histoire a décidé de mettre fin à ce cycle de violence sans issue et de s'aligner sur un schéma nouveau (Download PDF).